La Chancellerie m’a confirmé lors d’un entretien que j’ai pu avoir avec le cabinet de Mme la Garde des Sceaux que le Palais de justice ferait l’objet d’un plan de rénovation massif permettant à la fois de réhabiliter le bâtiment existant et d’en construire un nouveau sur le site actuel de la dalle Arago. Un tel projet a pour objet principal à la fois de permettre aux magistrats, aux personnels de greffe, aux auxiliaires de justice de mieux exercer leurs activités professionnelles et au final de mieux garantir les droits des justiciables. Par ailleurs, l’intérêt de rassembler l’actuel TGI, le Tribunal d’instance comme le Conseil des Prud’hommes et le Tribunal de commerce sur le même site est grand puisqu’il permettrait de concentrer en un seul lieu l’ensemble des services de l’autorité judiciaire dans le département. Accessoirement, le fait que ce projet se fasse en plein coeur de ville est aussi une excellente nouvelle pour la dynamisation du centre-ville de Perpignan. Il nous reste à être vigilant sur l’exécution de ce projet afin de ne pas perdre de temps et si possible éventuellement en gagner.