Je suis allé à la rencontre de Bruno Kothé le directeur de la FNTR pour les Pyrénées-Orientales dans ses locaux situés sur Saint-Charles.
Nous avons pu échanger sur la situation des entreprises de transport du département, qui sont importantes en raison du marché international de Saint-Charles.
Il a pu me présenter la lettre de voiture électronique e-CMR qui a été expérimentée par la Fédération. Cet outil de dématérialisation entre pleinement dans les trois axes de développement pour les cinq ans à venir de la fédération: donner de la compétitivité, s’engager dans la transition énergétique et écologique et être au cœur de la révolution numérique. Cet outil permet de faire des économies sur les frais administratifs tout en ayant une démarche éco-responsable puisque les documents administratifs n’auront plus à être imprimés afin d’être présentés aux différents contrôles mais suivront de manières électroniques le parcours du transporteur. Ceci facilitera également la traçabilité et permettra de contrôler le cabotage et les temps de repos des chauffeurs pour une plus grande sécurité.
Nous avons pu également évoquer les difficultés de recrutement de chauffeurs et la nécessité de travailler en lien avec les partenaires pour faire évoluer ce métier afin de retrouver des candidats.