Comme chaque année depuis 2017, dans le cadre de mes fonctions de rapporteur spécial sur le budget des forces de sécurité de notre pays, à savoir la Police Nationale et la Gendarmerie, j’ai pu travailler sur les budgets alloués à nos forces de sécurité.
Au cours des nombreuses auditions qui ont été menées auprès des acteurs de la sécurité et des déplacements sur le terrain, j’ai remis mon rapport dont j’ai pu présenter les grandes orientations aux membres de la Commission des finances en présence du Ministre.
J’ai à cœur de travailler sur ces sujets depuis le début de la législature. Cela est conforme à mes convictions profondes: pour assurer la liberté de chacun, l’ordre doit être garanti par l’Etat et en la matière la situation doit  être améliorée encore en France.
C’est pourquoi, il faut être  capable d’allouer davantage de moyens pour nos forces de l’ordre. Depuis le début de la législature, les budgets sont en nette hausse. Les effectifs de policiers nationaux  et   de  gendarmes   ont  été   augmentés.
Par   ailleurs,   il   était  également  primordial  de pouvoir également investir sur le matériel et les conditions de travail, de vie de ces femmes et de ces hommes qui assurent notre sécurité au quotidien au péril de leur vie.
C’est ainsi que dans le cadre de mon rapport j’ai particulièrement mis l’accent sur l’effectivité des investissements réalisés sur ces équipements. J’ai pu constater, au cours des auditions et des visites sur le terrain, que les équipements de nos forces de l’ordre s’étaient améliorés, avec des uniformes mieux adaptés, des gilets par balle plus fonctionnels, des armements plus efficaces. Il est en est de même pour les véhicules avec un renouvellement important du parc automobile, tant pour la police que pour la gendarmerie. Il faudra poursuivre cet effort dans les prochains mois.
Les commissariats de police, les bâtiments et les logements des groupements et des brigades de gendarmerie ont été rafraichis. Des efforts restent à faire dans ce domaine mais le gouvernement et la représentation nationale en ont conscience et vont mobiliser des moyens supplémentaires pour améliorer le quotidien de nos forces de l’ordre.
Je suis sûr qu’avec la poursuite de ces efforts de hausse des moyens, nous parviendrons à améliorer   nettement   notre   situation   en   matière   de   sécurité.   Cet   effort   budgétaire   doit   être maintenu. Nous devons aussi rappeler à nos forces de l’ordre que nous sommes reconnaissants du  travail  exceptionnel  qui est   réalisé chaque   jour au   service  de  chacun  d’entre  nous.
Notre peuple doit rester unis pour soutenir ceux qui nous permettent de vivre librement et en sécurité dans notre France.