J’étais présent à la conférence de presse organisée par l’Association de défense du train de nuit. Depuis mon élection j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de rencontrer cette association, par le biais de Claire Brun et de Jean-Marie Gorieu. Nous avons pu ainsi échanger sur les enjeux que représentent le maintien puis le développement de cette liaison ferroviaire pour notre département et notre économie. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’intervenir en ce sens par courrier en direction de la Ministre des Transports mais également par une question écrite. Je suis convaincu aux côtés de l’Association que cette liaison ferroviaire est un outil nécessaire au développement économique pour nos territoires et un atout pour assurer le désenclavement de notre département.
Dans cet esprit je vais rencontrer une nouvelle fois, dans le cadre de nos réunions de travail bi-mensuelles, l’association pour faire le point sur les avancées et sur les actions à mener.

Suite à ces rencontres et à ces échanges j’ai posé deux questions écrites en direction de la Ministre des Transports:

Trains intercités

Trains intercités désenclavement