Les promesses d’Emmanuel Macron en matière de pouvoir d’achat et de soutien aux classes moyennes et populaires sont tenues dès la première année du quinquennat. La réforme de la CSG s’inscrit dans ce cadre, puisqu’une première baisse permettra, dès le 1er janvier 2018, de faire bénéficier à 21 millions de Français (salariés et indépendants) d’une hausse du pouvoir d’achat sur leurs revenus nets de 7 milliards d’euros au total. A l’automne 2018, une seconde baisse des cotisations permettra d’amplifier ce bénéfice sur la fiche de paie.
La première baisse des cotisations dépassera la hausse de la CSG, et permettra d’ores et déjà de redonner du pouvoir d’achat à ceux qui travaillent. La suppression des cotisations salariales « maladie » et « chômage » en 2018 permettra de dégager un gain net de pouvoir d’achat de 1,45 % pour tous les salariés, « soit 260 euros par an pour un salarié au SMIC ». Cette mesure financée par la hausse de la CSG de 1,7 point.
Des discussions auront lieu à l’automne 2017 pour définir les modalités d’une compensation de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires.
Les mesures pour 2018 seront détaillées au moment de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale, qui confirmeront un mouvement de baisse de la pression fiscale.
Cette mesure s’inscrit dans un contexte politique global d’allègement de la fiscalité et de hausse du pouvoir d’achat pour les français, promis par le Président, mené par le Gouvernement. « Concrètement, nous allons supprimer en 3 ans pour 80% des Français leur taxe d’habitation : chaque ménage fera en moyenne une économie de 550 euros par an ! Nous augmenterons l’Allocation Adultes Handicapés de 100 euros par mois. Nous augmenterons le Minimum vieillesse de 100 euros par mois. Nous augmenterons la Prime d’activité de 80 euros par mois, c’est-à-dire que chaque Français qui reprendra un travail sera mieux rémunéré que s’il n’avait pas repris d’activité ! Nous mettrons en place l’exonération des cotisations des heures supplémentaires pour encourager ceux qui travaillent plus ! »