J’ai reçu les dirigeants de la Mutualité Française Occitanie avec son Président Pierre-Jean Garcia et son trésorier général René Dublet ainsi que la directrice générale. Cette structure mutualiste représente 179 mutuelles dans les 13 départements qui la composent, soit 3 200 000 personnes protégées. Elle est très présente dans notre département avec des établissements de santé, dont la Clinique Mutualiste sur Torremila, pour les anciens comme moi, plus connu sous le signe de la Roussillonnaise, et de nombreux Ehpad, mais aussi avec des services sur le territoire comme Via Santé.
Nous avons pu évoquer les spécificités du département des Pyrénées-Orientales avec une population fragile, une population vieillissante (1/3 de la population du département en 2030 aura plus de 60 ans), des problèmes de répartition de l’offre médicale sur l’ensemble de nos territoires, notamment dans le monde rural.
La Mutualité Française engage des réflexions sur l’ensemble de ces questions qu’elle porte au plan national, comme revoir le numérus clausus, le développement de la télé-médecine, … mais également revoir le coût de certaines prestations para-médicales comme les frais de lunettes, les frais d’appareillage dentaire, ainsi que l’audio-confort.
Toutes ces pistes ont été évoquées et je me rendrai prochainement dans un de leurs établissements afin de pouvoir apprécier le travail de leurs équipes