Lundi matin dernier, le Tribunal de commerce de Perpignan organisait son audience de rentrée solennelle en ses locaux.
J’ai assisté à cette cérémonie pour à la fois rendre hommage au travail effectué par ce Tribunal et également rencontré ces magistrats bénévoles dévoués à l’économie et à l’entreprise.
Au cours de cette audience, le Président, Alain Cavalière, a pu faire un point mentionnant une stabilisation du nombre de dossiers de redressements judiciaires et de liquidations judiciaires dans le département.
Cette donnée nous permet de confirmer que l’économie des Pyrénées-Orientales se stabilise et commence à voir les effets de la reprise dans notre pays.
Cette audience est aussi l’occasion de rappeler l’intérêt d’un juge de commerce qui soit issu du monde des commerçants. A Perpignan, il existe un tribunal pour les commerçants organisé par les commerçants depuis le XIVème siècle. La France avait créé ce type de juridictions à la fin du XVème siècle.
Aujourd’hui, ce juge démontre chaque jour que sa connaissance intime des mécanismes de l’entreprise mais aussi des difficultés de la vie des entrepreneurs lui permet de faire oeuvre utile.
Merci encore aux magistrats du Tribunal de commerce de Perpignan pour leur travail et les services qu’ils rendent à l’économie de notre département.