Ma réaction aux attaques violentes de la Présidente du Conseil départementale contre le gouvernement d’Edouard Philippe.

Madame la Présidente, chers collègues, Mesdames, Messieurs, Je ne pouvais pas manquer de prendre la parole après votre présentation des orientations budgétaires pour l’année 2018 pour notre collectivité départementale tant les mots employés sont d’une grande violence : fourberie, démagogie, … et n’ont d’égal que les incohérences que vous dénoncez. Je reprendrai depuis le début de votre raisonnement. D’abord le corset qui serait prétendument imposé par l’Etat. Comme nous le savons tous ici,…


Lire la suite